Apprendre à s’aimer.


Pendant longtemps j’ai réfutée cette idée de « s’aimer ». Pourtant c’est ce qu’il y a d’important (voire de plus important je dirai carrément) lors du développement personnel. Si alors tu ne t’aimes pas toi-même ça voudrait dire que tu ne penses pas mériter le bonheur ? C’est dommage, non ?


  1. Non s’aimer ce n’est pas être égoïste ou égocentrique.
    Enlèves toi tout de suite cette idée de ta tête. S’aimer c’est montrer une certaine confiance en soi, une affirmation de soi, montrer qu’on est fier de soi. C’est vraiment important de voir la différence entre s’aimer et être égoïste/égocentrique. Il y a une citation qui me « rassure » quand je crois me sentir égoïste : Si être égocentrique veut dire que je crois en ce que je fais, en mon art et ma musique, alors vous pouvez me qualifier d’égocentrique. Je crois en ce que je fais et je le clamerai. – John Lennon. Et je trouve qu’elle représente vraiment la situation du premier point.


  2. Admettre ses réussites (mais aussi ses échecs). 
    Lorsque je faisais face à un échec il est vrai que je me focalisais que sur cet échec là et que je ne voyais aucune réussite autour de ce point d’échec. Je suis une personne très très très très obstinée et  je ne l’admet qu’aujourd’hui parce que c’était une facette de moi que je n’aimais pas. Il est vrai que je suis vraiment têtue. Lorsque j’ai un objectif en tête je ne le lâche pas et même si l’on se met face à moi tant pis je ne lâche rien. J’ai « transformé » ce défaut en une qualité comme la détermination.



  3. Apprendre à se pardonner.
    Ce point rejoint le précédent. L’erreur est humaine, tout le monde fait des erreurs même les « plus grands » (même si pour moi nous sommes tous égaux). Alors toi aussi tu as le droit de parfois commettre des erreurs, pas tout les jours, mais parfois oui. Puis c’est important de faire des erreurs puisqu’on apprend des erreurs. Alors pardonnes toi d’avoir fais une erreur.


  4. Ne pas se comparer aux autres mais s’inspirer.
    J’ai longtemps été confronté à cette comparaison. Sur Instagram, on voit toutes ces filles bien gaulées, avec des repas de ouf, des abdos tout fins et des jolies culculs. Je me suis longtemps comparée à ce genre de gonzesse qu’on idéalise. Puis après je me suis plutôt dis « ah ouais j’aimerai bien les mêmes abdos mais pas aussi voyants, ». Et là est venu l’inspiration et ciao la comparaison. Depuis, je n’envie personne même si quelqu’un aura toujours mieux que soi.


  5. S’aimer pour aimer les autres.
    Pour finir, le dernier point dont je vous ai déjà parlé dans un article. Mais afin d’être épanouis dans ses relations, dans sa vie pour aimer les autres faut savoir s’aimer. C’est un véritable travail à faire, mais une fois acquis c’est le bonheur.

Quelles sont vos astuces pour apprendre à s’aimer ? Est-il important pour vous de s’aimer ? Qu’en pensez-vous?

apprendre à s'aimer

A très vite,

Elo

Publicités

5 commentaires sur « Apprendre à s’aimer. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s